Composition3p

Notre Dame de l'Assomption

Histoire : Eglise paroissiale élevée par la paroisse de Logelbach en 1926 et 1927 dans le même enclos que la chapelle Herzog, construite à la fin du 19e siècle ; après un projet d'Auguste Perret qui fut abandonné, les architectes alsaciens Ulysse Bertsch et Joseph (?) Muller furent chargés de construire la première église d'Alsace en béton, avec l'entrepreneur Rudloff ; la pierre angulaire porte la date 1926 (dans le choeur) ; l'église fut consacrée en mai 1927 ; le mobilier liturgique a été réalisé en même temps que l'architecture, également en béton peint en blanc ; les peintures monumentales ornant les frises du vaisseau central sont l'oeuvre du curé Kaeffer de 1926 à 1928 ; endommagée pendant la dernière guerre l'église fut restaurée, le vitrail du choeur ayant disparu ; dernière restauration en 1994
 Adresse: 5 rue Herzog Colmar-Logelbach

Témoin du renouveau de l’art sacré, l’église Notre Dame de l’Assomption à Logelbach, dessinée par l’architecte entrepreneur Camille Rudloff après l’abandon du projet d’Auguste et Gustave Perret, est le premier édifice cultuel construit en béton armé en Alsace. Construite très vite, elle ouvre ses portes en 1927. Déjà durement endommagée lors des bombardements de la seconde guerre mondiale, après une première restauration en 1993, le clocher présente de nouveaux désordres en 2010. Une campagne d’essais sur site et une série d’analyses en  laboratoire ont permis d’établir un diagnostic des altérations et de conduire les travaux de restauration.
 

 

 

 

 

 

Type : Inventaire général du patrimoine culturel


Epoque : 2e quart 20e siècle
Année de construction : 1926


Auteur(s) : Bertsch Ulysse (architecte)Muller (architecte)Rudloff C. (entrepreneur)


Crédits : Menninger, Claude - © Inventaire général, ADAGP

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 26/09/2016