Paroisse de la croix glorieuse 5

Sainte Clothilde est de retour

« Bonjour madame ! Un calendrier ? » Telles furent les paroles adressées à tous passants ce samedi dans les jolies rues de Colmar. Le groupe était rassemblé pour participer à la distribution de calendriers SUF. Et vous qui nous lisez ; oui vous ! Si vous n’en avez pas, croyiez moi, demandez aux petits loups et jeannettes qui en proposaient à la volée, vous loupez quelque chose ! Pour engager l’année et ancrer l’Imaginaire dans l’esprit de chacune des guides un weekend poursuivi la journée du samedi. Veillée auprès du feu qui pétille sous les étoiles, chants, danses et ébats joyeux montaient de la colline non loin du château du Pflixbourg. Au petit matin, alors que le soleil se lève sur le campement, les tentes sont roulées les sacs bouclés. Nous voilà en chemin vers Jésus ! 

  La tenue guide est révélatrice d'un état d'esprit, c'est même une école de spiritualité.

  Boucler son ceinturon, c'est accepter librement une discipline, c'est être prête à partir.

  Mettre son foulard, c'est se lier avec les membres du groupe dont on porte les couleurs.

  Passer sa cordelière, c'est se mettre la corde au cou pour le service de ses frères et sœurs.

  Ouvrir le col de la chemise, c'est accueillir les exigences de la vie en plein air.

  Charger son sac sur les épaules, c'est endosser ses responsabilités, c'est rejeter sa fortune derrière soi,    tout en gardant les mains libres.

  Et relever les manches c'est être prêtes à servir !

Odile Billard

L'Abbé Florent Molin avec les guides de la Compagnie sainte Clothilde devant la chapelle Herzog dimanche 29 septembre 2019

Date de dernière mise à jour : 29/09/2019