Banniere colmar 2

A propos d'un article paru sur la Porte Latine (« Le diocèse de Strasbourg emboite le pas à Rome »)

Dans un article intitulé « Le diocèse de Strasbourg emboite le pas à Rome » publié le 18 novembre 2021 sur le site « La Porte Latine », la fraternité sacerdotale Saint-Pie X conduit le lecteur dans l’erreur.

- La première erreur concerne les dates. Je tiens à rappeler que le mandement épiscopal de mgr RAVEL concernant l’application du Motu propio Traditionis Custodes est daté du 3 septembre 2021. La lettre d’application pour le diocèse de Rome est elle datée du 7 octobre. Ainsi, on voit difficilement comment le diocèse de Strasbourg a pu « emboiter le pas » au diocèse de Rome.

- La deuxième erreur est visible dans le titre. La FSSPX laisse à penser que l’archevêque de Strasbourg aurait interdit la célébration des sacrements (en dehors de la Messe) et de la Semaine Sainte selon les livres liturgiques antérieurs à la réforme liturgique. Il n’en est rien. Malheureusement, plusieurs associations ont repris cette information erronée et la diffusent sur internet ou lors de manifestations.

- La troisième erreur concerne enfin l’interprétation donnée à la liste des prêtres autorisés à célébrer selon le missel antérieur à la réforme liturgique publiée dans « L’Eglise en Alsace » et déclarée restrictive par le FSSPX. Comme l’indique pourtant le document, cette liste nomme les prêtres qui, à ce jour, ont fait la demande à l’archevêque de Strasbourg. Ainsi, si d’autres noms de prêtres n’apparaissent pas sur cette liste, c’est bien parce qu’ils n’ont pas fait la demande.

Cette réponse à ces trois erreurs me permet de remercier une nouvelle fois mgr RAVEL pour ces signes répétés de sollicitude pastorale et de bienveillance à l’égard de la paroisse personnelle La Croix glorieuse ; de vous assurer que les sacrements, les sacramentaux et toute l’année liturgique seront bien célébrés à Strasbourg en l’église Saint-Louis et à Colmar en l’église Saint-Joseph ; et de vous encourager à prier pour l’Eglise et le Saint-Père.

Abbé Florent MOLIN,

curé de la paroisse personnelle La Croix Glorieuse

 

FSSPX