Banniere colmar 2

Eglise Saint François d'Assise

Saint François d’Assise

Les capucins chassés à la Révolution, reviennent à Colmar en 1948. Ils s’établissent dans une vaste demeure du quartier sud. Ils confient à l’architecte colmarien Joseph Muller à qui l’on doit d’autres églises colmariennes, la construction d’une chapelle pour leur communauté. Elle se présente comme un hémicycle en briques appareillées avec un plafond à caissons en bois losangé recouvert d’un toit en cuivre patiné. Aucune séparation ne délimite la nef et le chœur surélevé de trois marches. Une étroite frise de vitraux placés à la limite du mur et de la voûte souligne la circonférence du bâtiment. Ces vitraux représentent le cantique du soleil ou la louange des créatures de saint François d’Assise. Dans la nef, une petite salle vitrée est prévue pour une garderie des jeunes enfants pendant l’office. A droite du chœur, un espace est réservé initialement aux capucins, puis ultérieurement à la chorale. La décoration intérieure sobre comprend une statue de saint François réalisée par le sculpteur colmarien Erny en 1948, une grande Vierge de Tendresse en bois polychrome provenant du couvent de Sigolsheim détruit pendant la guerre, un grand crucifix sur le mur d’abside originaire du couvent des Rédemptoristes de Saint-Nicolas-du-Port, un chemin de croix martelé de l’artiste suisse Paul Stillhardt et une grande peinture murale de saint François à Noël par Madeleine Prud’homme. Une petite tour en briques constitue le clocher. L’église conventuelle des capucins devient église paroissiale en 1968 pour la desserte spirituelle des habitants du quartier sud-ouest de la ville de Colmar, une émanation de la paroisse Saint-Martin.

Img 20210629 093643

Date de dernière mise à jour : 07/07/2021