Banniere colmar 2

Les Evangélistes 2/5 Marc

Saint Marc

Marc a sûrement connu le Christ directement même s'il ne fit pas partie des douze apôtres : la plupart des auteurs ecclésiastiques voient dans Mc 14, 51-52 où est relaté l'épisode du jeune homme lâchant le drap et s'enfuyant lors de la capture de Jésus au Jardin des Oliviers une sorte de signature voilée de Marc lui-même de son Evangile puisqu'il est le seul à relater ce fait.

Marc était le fils de Marie qui semble avoir été une veuve de condition aisée chez qui les premiers chrétiens de Jérusalem se réunissaient. Un texte ancien signale que c'était précisément la maison du Cénacle où le Seigneur a célébré la dernière Cène et institué la Sainte Eucharistie. Il est également probable que le Jardin des Oliviers ait appartenu à cette même Marie, ce qui rend plus vraisemblable encore la présence de Marc.

Toujours selon une tradition qui n'apparaît qu'au IVe siècle, il est capturé et martyrisé par les idolâtres irrités par ses nombreuses conversions et serait mort en martyr de la chrétienté un 25 avril, vers 68-75. Il est traîné le 24 avril sur ordre des autorités une corde au cou par les païens criant qu'il fallait « mener ce bœuf » dans les rues de Bucoles, port de pêche proche d'Alexandrie.

Marc a été baptisé par saint Pierre qui l’appelle « mon fils », 1 Pierre 5, 13 : « Eglise de Babylone élue avec vous et Marc mon fils vous salue ».

Marc était au service des deux grands apôtres Pierre et Paul. Il résilie sa carrière propre, reste à l’ombre de ces deux grands apôtres du Christ. Il est appelé le traducteur de saint Pierre qui enseigne en araméen, Marc en grec, le traducteur (hermeneutes)

Les informations concernant la vie Marc sont peu nombreuses. Il a été fondateur et premier évêque de l’Eglise à Alexandrie. Il serait mort le 25 avril 68 ap. J.-C. à Cyrène en Libye. Ses reliques auraient été conservées dans une chapelle du petit port de pêche de Bucoles proche d'Alexandrie où il a été exécuté. C'est dans ce lieu saint que les patriarches venaient se faire ordonner. Ses reliques sont ensuite transférées à Venise (Basilique de Saint-Marc) vers l’an 827.  

Marc est représenté par un lion, animal du désert où séjournait et enseignait Jean Baptiste, « la voix de celui qui clame dans le désert.

Sa fête : 25 avril

 

Marc

 

Evangile selon Saint Marc

Le plus court avec 16 chapitres.

Marc a entendu la Bonne Nouvelle de Jésus Christ, Fils de Dieu, de la bouche de saint Paul et de saint Pierre. Il est le premier à créer le nouveau style d’écrit nommé Evangile. Son œuvre reste fidèle et précise mais pas chronologique. Il a rassemblé plusieurs histoires, les paraboles, les rencontres, les bribes d’information sous forme écrite. 

Marc écrit son Evangile pour la communauté de chrétiens convertis des religions païennes et pour les Juifs convertis.

Le but de son Evangile est de montrer la Divinité de Jésus, Jésus le Messie, pour renforcer la foi des croyants à Alexandrie.

Les détails de Nativité, la personne de Marie, les discussions avec Jésus ne sont pas primordiales pour Marc.

 

Date de dernière mise à jour : 19/04/2021